CashBack, des nouvelles du front … Kelkoo is back: playing to win. Cashstore: yes we can!


Kelkoo is back: playing to win. Cashstore: yes we can!

Kelkoo, vendu par Yahoo, se lance dans le cash back

Deux infos révélées aujourd’hui par Pierre Chappaz, fondateur de Kelkoo, sur son blog.

Tout d’abord le départ de Kelkoo du giron de Yahoo, lequel vient, comme la rumeur le soupçonnait, de céder le comparateur de prix à un fonds d’investissement britannique, associé au fondateur du comparateur Uswitch.com (pour un montant près de 5 fois inférieur au prix payé en 2004).

Par ailleurs, l’ambition étant d’accélérer la croissance, cette stratégie se traduit également par la mise en œuvre de nouveaux services : notamment du cash back. Lancée hier sur Kelkoo UK, l’offre devrait l’être dès la semaine prochaine sur Kelkoo France.

Chappaz tire les conclusions de l’épisode Yahoo en stigmatisant les divergences culturelles, traduites par les difficultés de la compagnie à gérer les équipes hors US, et surtout à intégrer la vision du transactionnel : « Yahoo!, c’est la pub traditionnelle, le bon vieux CPM, ce n’est pas le clic (CPC) et les marchands ».

CyberMonday.fr : la grande fête d’avant-Noël menée par Cashstore

Si l’on en croit la devise de Kelkoo (playing to win), l’entrée de Kelkoo a de quoi inquiéter les cashbackeurs. Mais j’en connais un qui pour l’instant au moins n’a pas trop de souci à se faire.

Car si vous vivez sur Pluton et ne savez pas encore ce qu’est le Cybermonday, promis je pourrais vous l’expliquer en détail dans un prochain billet, screenshots, vidéos (et même concours de Miss) à l’appui. Mais pour faire simple, en 10 mots comme en un et selon les termes de sa créatrice version Fr, c’est le « grand-lundi-de-la-super-promo-de-Noël-sur-Internet« .

Et comme son nom l’indique plutôt bien, ça commence lundi (24/11), c’est tout nouveau en France, ça devrait attirer plusieurs millions de visites en un rien de temps, c’est brillant, et je ne pouvais décemment pas conclure sur le cash back sans un coup de chapeau à Catherine Barba, PDG de Cashstore, pour les efforts (à n’en pas douter, monstrueux) déployés, la qualité de communication, et l’envergure de l’opération. Magnifique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *