Maximiles lance une galerie verticale : Maximiles Auto


Quelques jours après l’annonce d’un CA 2007 en hausse de 44,5%, Maximiles se signale par un premier pas en avant dans la verticalisation de l’offre de fidélisation online : un nouvel onglet a fait son apparition sur le site, dédié au thème de l’automobile. Au programme, 6 enseignes partenaires : Auto-Ies, AssurOne, ParuVendu, Sixt, ViaPresse, Wonderbox.

L’enjeu d’une telle galerie est de fédérer autour de thématiques qui leur sont chères, des communautés d’intérêt : à la fois du côté des partenaires, mais aussi des cibles, attentives et presque implicitement fidèles, que le cross selling atteindra facilement, mais qu’un programme généraliste n’aurait pas nécessairement captées.

Voyage, high tech, mode, bébé, etc. : les idées d’univers thématiques ne manquent pas. Et, désormais, l’immense diversité de l’offre e-commerce, la richesse des catalogues produits et autres contenus, la flexibilité qu’autorise aujourd’hui leur traitement, permettent de tout envisager en matière d’intermédiation … et d’imaginer demain une agrégation beaucoup plus pointue de l’offre marchande, soutenue par des structures de comparaison, de fidélisation et d’animation des ventes, adaptées à la nature même du produit.

On conçoit également, derrière cette expertise sectorielle, la valeur ajoutée possible de la mécanique communautaire : des outils d’échange, pertinemment mis à disposition au coeur même de l’offre, peuvent permettre de mieux la structurer autour des besoins de l’internaute, et de soutenir un co-apprentissage, par l’interaction, sur place, avec les marques et distributeurs.

Ah merveilleux XXIe siècle, où l’internaute expliquera bientôt directement aux responsables marketing des marques qui aimeraient tant le conquérir et le retenir : « Ohé, je suis là, je suis typiquement l’un de vos bons clients, voici comment me fidéliser et voilà de quels produits j’aurai besoin demain » … Et ce, sans datamining, études, tracking, webanalytics et autres inventions de génie, et, mieux, sans même demander de salaire pour une si pertinente et rentable analyse ! 🙂

A quand la prochaine galerie verticale dans l’univers de la fidélisation online ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *